mercredi 23 novembre 2011

Kolophon


Pourquoi cette ferme ?
Nous avons été conviés à venir à Kolophon par Barry, qui est un technicien du « Departement of water» à Berri, que nous devions rencontrer le 24 octobre. Nous avons donc choisi d’y séjourner une semaine (du 21au 28) ayant une autre sortie terrain prévue avec des chercheurs du CSIRO d’Adelaide le 25 et 26 octobre.  

La ferme

La propriété est entourée de mallees (petits eucalyptus) avec un sol sableux et rougeâtre (comme dans l’out back australien) et une maison en pierre entièrement réalisée par Barry. La ferme est entièrement biologique et est composée de 240 buissons remplis de câpres qui n’attendent que d’être ramassées, mais aussi d’une nurserie de plant de câpres, d’un potager, d’un verger, d’un jardin aromatique et d’une très jolie petite roseraie.


Barry et Helen

Barry travaille 3 jours par semaine au « département de l’eau » à Berri et consacre le reste de son temps aux finitions des bâtiments de stockage des câpres et aux câpres bien sûr.
Helen s’occupe de la ferme, de tenir leur site internet, chante dans une chorale et mijote des plats délicieux.
Ils ont tous les deux décidé de réaliser une plantation de câpres car ils savaient que les plantes étaient susceptibles de pousser dans des conditions arides et sur un sol relativement pauvre. De plus, c’est une plante qui utilise peu d’eau, c’est donc une culture durable. Leurs câpres ont beaucoup de succès dans la région, certaines ont gagné des médailles et d’autres sont utilisées par les chefs dans leurs meilleurs recettes.
Il ne faut pas oublier Ralph, leur adorable labrador, très bien dressé, toujours prêt à jouer ou manger !!

Notre travail
Nous nous levions vers 6h30-7h00 puis après un bon petit déjeuner nous partions à la cueillette des câpres. Vers 10h, un petit thé, et nous nous arrêtions fréquemment vers 11h30 car les câpres devenaient trop molles pour être ramassées. Après un petit pesage et lavage nous les disposions dans un pot en plastique avec du sel et nous allions aider Helen à la cuisine.


Les loisirs
Lors de notre premier week-end, après avoir été au marché et cueillis nos premières câpres, Barry nous a emmené visiter un petit vignoble des environs « 919 » où nous avons pu déguster toute leur gamme de vins.
Comme je l’ai dit précedement Helen est une très bonne cuisinière, nous avons donc pu, outre savourer ses petits plats, apprendre à confectionner un « fromage » à tartiner réalisé à base de féta et aussi le Pavlova, dessert à base de meringue, crème et fruits !!un délice!!



Voila nous avons une fois de plus adoré le WWOOFing, Barry et Helen étaient très accueillants, nous étions vraiment intégrés à leur vie familiale ; aussi bien aux représentations de la chorale, qu’aux entrainements de Ralph.

3 commentaires:

  1. Formidable travail félicitations vraiment c est trés intéressant a bientot colette

    RépondreSupprimer